Le nucléaire va coûter de plus en plus cher à la France pendant très longtemps

Message du Mouvement pour une Alternative Non-violente

La France a besoin d’une volonté politique pour engager sa transition énergétique

Le MAN dénonce l’obstination des pouvoirs politiques à conserver le nucléaire comme méthode de fabrication de l’électricité.
Chaque jour qui passe, la quantité de déchets radioactifs augmente et nous ne savons pas la gérer. Le combat légitime de Bure contre l’enfouissement de ces déchets montre l’impasse où la France continue d’avancer.
Chaque jour qui passe, le risque d’un accident majeur augmente en France au regard du vieillissement du parc nucléaire. Comment serons-nous capables de gérer une situation type Tchernobyl ou Fukushima sur le sol français ?

Le MAN est stupéfait par la déclaration de Nicolas Hulot indiquant que la loi sur la transition énergétique prévoyant la baisse à 50 % de la part du nucléaire dans la production de l’électricité ne sera pas appliquée en 2025. Présentée comme un constat, cette déclaration est surtout l’aveu que le développement des énergies renouvelables n’a pas été à la hauteur des enjeux depuis 2015 ! Au contraire la France continue d’investir massivement dans l’énergie nucléaire, et non dans le renouvelable.

Il est temps de freiner le nucléaire au profit des énergies renouvelables pour l’arrêter en toute maîtrise au lieu d’en être contraints par des évènements dramatiques !

Serge PERRIN, animateur du réseau Nucléaire du MAN
Patrick HUBERT, porte-parole

Télécharger le communiqué de presse du MAN